Keep calm and race with the ostrich

Lietuviskas tekstas po prancuzisko.

Après quelques jours de repos/restos à Sucre, on reprend un bus de nuit direction Tupiza dans le Sud du pays. C’est une petite ville tranquille qui sert de point de départ pour les tours en 4×4 dans le désert du Sud Lipez jusqu’au salar d’Uyuni. Une fois notre tour réservé, on a deux jours pour découvrir la ville et ses environs… C’est à pied que l’on découvre les montagnes poussiéreuses et colorées qui entourent la ville. Bon, disons le franchement, la sortie de ville n’a rien de glamour. On suit une petite piste qui sert de décharge publique et on chemine donc au milieu des ordures et des restes d’électroménager. Continue reading

Advertisements

Keep calm, there is no more silver…

Le texte en V.F. est beauuuucoup plus bas…

Po zygio Realio Kordiljeroje pora dienu pailsime La Paz’e ir traukiame toliau dziaugtis nuostabia Bolivijos gamta: ne miestai, ne kaimeliai mus Pietu Amerikoje zavi – toli grazu!.. Cia gerimes ir aikciojame nuo ispudingu peizazu. Vaziuojame i izoliuota, taigi ir mazai turistu lankoma nacionalini parka Sajama, isikurusi Ciles pasienyje. Jau vien kelione iki parko maitina neiprastais reljefais bei spalvomis, taciau kratantis siltame collectivo akiu vokai sunkiai atsispiria pagundai nesulipti tarpusavyje. Ir didele dalis tu graziu peizazu bega pro autobuso langa mano mieganciu akiu nesuziureti. Continue reading

Keep calm, there is no more water…

Lietuviskas tekstas kiek zemiau.

Après quelques jours à Puno, on poursuit notre découverte du lac Titicaca, coté Bolivien cette fois. Le passage de frontière est un des plus scénique qu’on ait fait : lumière de soleil couchant et vue sur le lac, la classe ! Notre premier contact avec la Bolivie c’est Copacabana, une chouette petite ville touristique en bord de lac. C’est bien vivant et on y mange pour pas cher. Continue reading